GÉNÉRALITÉS

 

Ecrire n'est pas un acte inné, mais nécessite un cheminement complexe pour arriver à une production lisible. Apprendre à écrire  demande à l'enfant de non seulement acquérir une certaine dextérité mais aussi un certain niveau de développement affectif, perceptif et intellectuel.

 

La graphothérapie permet, par le biais d'un accompagnement personnalisé et à l'aide de supports et d'activités variés, d'accompagner  l'enfant, l'adolescent ou l'adulte qui présente des troubles de l'écriture.

 

POURQUOI EST-il IMPORTANT D'ÊTRE À L'AISE AVEC SON ÉCRITURE ?

L'écriture permet de structurer sa pensée et de la transmettre.

1

L'écriture est nécessaire à l'acquisition des connaissances.

2

Chez les plus jeunes, l'écriture ne peut être dissociée de l'apprentissage de la lecture.

3

L'écriture permet d'exprimer ses émotions aussi bien par les mots que par les
gestes inconscients de l'acte d'écriture, en ce sens nous livrons un peu de nous lorsque nous écrivons.

4

5

Dans le monde professionnel, il est important d'être lisible de tous pour transmettre des informations.

 

QUELS SONT LES SIGNAUX D'ALERTE ?

 

- Une écriture illisible ou qui parait manquer de soin (ratures, reprise des lettres, mauvaise tenue des lignes, mauvaise gestion de la taille des lettres ou de l'espace...)
Le fil de l'écriture perturbé et une écriture trop lente qui ne permet pas de suivre le rythme de la classe,
Un trouble du tonus musculaire donnant une écriture trop molle ou au contraire trop crispée, entrainant des douleurs,
Un manque de confiance dans son écriture, un manque de motivation voire un refus d'écrire par refus de communication,
Une altération de l'écriture suite à un problème de santé, ou un trouble psychologique,
Des difficultés de concentration avec des automatismes d'écriture qui ne sont pas intégrés,
- Un problème instrumental (posture, tenue du crayon...) souvent accentué lorsque l'on demande d'accélérer le geste en classe,
- Un souci de coordination visuelle qui perturbe le geste ou qui trouble le repérage spatial,
- Un décalage du développement psychomoteur ou des troubles praxiques provoquant une difficulté à gérer les gestes volontaires.

275005368_1609822529384799_609623236873458779_n.jpg

QUELLES PEUVENT ETRE LES CONSEQUENCES
D'UN TROUBLE DE L'ECRITURE?

 

Quelque soit la difficulté, on observe un décalage avec l'âge, le niveau scolaire ou professionnel attendu. En effet, chez l'enfant ou le jeune, l'effort fourni pour écrire ne permet pas d'être disponible pour les apprentissages scolaires.
Tous ces troubles de l'écriture peuvent alors entraver la réussite scolaire de l'enfant et de l'adolescent, ainsi qu'engendrer une perte de confiance en eux. Cela peut aller parfois jusqu'au décrochage scolaire...
Chez l'adulte, c'est la vie professionnelle qui peut être impactée.

Lorsque ces troubles sont importants, on parle de dysgraphie.
De 5% à 25% des enfants seraient dysgraphiques (en fonction des études) ; les garçons seraient 3 fois plus touchés que les filles.
Mais la dysgraphie se présente rarement seule : elle est souvent associée à d’autres troubles DYS, ce qui peut expliquer certains pourcentages élevés. Dans ces cas, la rééducation nécessite davantage de séances afin que l'écriture devienne lisible, moins laborieuse, que le patient retrouve une certaine confiance en lui et que les résultats scolaires s'améliorent. Par exemple, les enfants dyslexiques présentent souvent une dysorthographie car le lien naturel entre le langage oral et écrit est perturbé et les hésitations engendrées par ce trouble provoquent des gestes parasites à l'écriture.

Les EHP, enfants à haut potentiel, présentent souvent une dysgraphie. Le fil de la pensée est plus rapide que celui de l'écriture, générant ainsi frustrations et parfois même refus d'écrire...
Alors que ces enfants présentent de grandes facilités dans la plupart des domaines, leurs résultats scolaires peuvent être ternis par leur dysgraphie et entraver leur parcours.

IMG_9550.JPG

POURQUOI MON ENFANT PRÉSENTE-T-IL UNE DYSGRAPHIE?

Il n'a pas pu intégrer correctement l'apprentissage des gestes d'écriture en maternelle

Il a une mauvaise connaissance de son schéma corporel

Il présente un trouble des perceptions spatio-temporelles

Il a des difficultés de latéralisation